LA RADIOTHERAPIE EXTERNE

 

Au cours des dernières années, la radiothérapie a connu de nombreux progrès. Les volumes d’irradiation sont mieux définis, grace au ciblage par scanner ou par IRM (Imagerie par Résonance Magnétique). Les tissus sains avoisinants sont ainsi mieux préservés. Bénéficiant des progrès techniques et informatiques, votre radiothérapeute délivre un traitement «sur mesure» en reconstituant, grace aux logiciels de dosimétrie (calcul prévisionnel des modalités du traitement), en 3 dimensions les zones à traiter ou à protéger. Plusieurs faisceaux de rayons de différentes orientations traitent alors, au millimètre près, les zones cibles. Ces progrès, de la radiothérapie conformationnelle, permettent d’augmenter les bénéfices en augmentant la dose et de diminuer la toxicité sur les tissus sains.

 

Le CCO offre un plateau technique entièrement neuf  avec des innovations de dernière génération. Il compte désormais:

3 accélérateurs ELEKTA® à collimateurs multi-lames, permettant :

  • une amélioration des protocoles de traitement
  • prochainement la possibilité de radiothérapie par modulation d’intensité (IMRT)
  • une réduction des délais d’attente de traitements
  • 2 des accélérateurs sont installés en «miroir», permettant de traiter les patients sur l’autre machine en cas de panne.
  • un meilleur contrôle du positionnement grace au système d’imagerie portale embarqué.
  • des écrans de contrôle à l’intérieur des salles de traitement.

 

Un système de dosimétrie neuf (CMS® avec simulation virtuelle AdvantageSim®).

Un scanner General Electric® 4 barrettes à grand tunnel (80cm), spécialement dédié à la préparation des rayons, avec lasers mobiles pour les repérages.

La dosimétrie in-vivo (mesure sur le patient de la dose réellement délivrée, concordance à la dose calculée par 2 systèmes de calcul)

 

Des systèmes de contention personnalisés et adaptés à chaque situation.

 

Afin d’assurer une mise en oeuvre optimale de ces technologies, notre département de radio-physique a été renforcé par l’arrivée d’un troisième radiophysicien et d’un deuxième dosimétriste.

 

L’INCa accompagne le CCO dans sa démarche qualité en 2010 et 2011. Mr Emmanuel PAUT est notre responsable qualité à plein temps, depuis 2009.